Bonus-malus écologique

 

Primes inaccessibles

 

  A moins d’opter pour une voiture électrique ou hybride, il deviendra quasiment impossible d’obtenir un bonus écologique à partir du 1er novembre.

 

Déficitaire depuis son instauration en 2008, le bonus-malus écologique a régulièrement été raboté. À tel point que la dernière mouture, votée par les députés dans la nuit de lundi à mardi, ne « récompense » désormais quasiment plus que les véhicules électriques ou hybrides. Soit ceux qui rejettent moins de 60 g de CO2/km. La seule autre catégorie à bénéficier encore d’un bonus concerne les autos qui émettent de 61 à 90 g de CO2/km. Et encore, au lieu des 550 € jusqu’alors alloués, elles ne recevront plus que 150 € de prime. Soit une baisse de 73 % (voir le tableau récapitulatif ci-dessous) ! Ne seront désormais concernées que les citadines comme les Alfa Romeo MiTo, Ford Fiesta, Kia Rio, Peugeot 208, Renault Clio 4, Skoda Fabia… Seules quelques compactes comme la Renault Mégane ou la Ford Focus réussissent le tour de force de rentrer dans cette catégorie.

De nombreux monospaces et SUV, des modèles qui ont le vent en poupe, se verront désormais « taxés » d’un malus de 150 € à partir de 131 g de CO2/km. Avant de choisir, il faudra donc être très attentif à l’étiquette énergétique des véhicules, car si la performance est en dessous de A ou B, le véhicule est susceptible d’être assujetti à un malus. En effet, dès le niveau C (de 121 à 140 g de CO2/km) le seuil critique peut être franchi.

Soucieux de mettre le moins souvent possible la main à la poche, l’État a même décidé d’instaurer la mise en place du bonus écologique 2014 dès le 1er novembre alors que le malus n’entrera, lui, en vigueur qu’au 1er janvier 2014. De leur côté, les constructeurs qui peinent à vendre leurs voitures neuves jouent actuellement la corde sensible et proposent déjà de tripler le bonus alloué par le gouvernement en cas d’achat avant fin octobre 2013. C’est peut-être l’occasion de profiter d’une aide de dernière minute.

Grille d’attribution des bonus/malus depuis 2008 (en euros)

 

Yves Martin